Publié le

Je me suis arrêté net

La Feta vient d’arriver! 

Je vous attends de pied ferme! 🙂

Ulrish Fischer & Son en pleine action!

Combien de temps a-t-il fallu pour que je trouve LA Feta, l’acheminer et la stocker correctement?

C’est bête n’est-ce-pas…ce n’est que du fromage.

Oui oui je sais, mais…quelle Feta!!!

En saumure pour une préservation idéale. Un contenant de 3,7kg. Rassurez-vous il y a plus petit

Longtemps, oui vraiment très longtemps.

Pourquoi? Me direz-vous

?¿?

T’en trouve partout non? Oui une mais…

Mais quoi?

C’est un peu comme une pomme. On s’attend à ce qu’elle soit vendue avec tout ce qui va dedans. Je veux dire le bon.

Une pomme, une simple pomme, est-ce vraiment aussi simple?
Y-a-t-il une indication claire que CETTE POMME n’est tout simplement PAS UNE POMME…Un fruit comme notre mémoire nous l’indique tout naturellement -> SUCCULENTE ET SURTOUT SAINE SAINE SAINE SAINE

Il n’est plus question de fermer les yeux et d’avaler les couleuvres, n’est-ce-pas?

Une pomme à gauche qui s’écrit « POMME » et une pomme à droite qui s’écrit « POMME » et qui, OGM, ne s’oxydera pas…et pour nos intestins, nos organes et la terre et la nature entière qui se nourrit d’un fruit qui pourri qn’en est-il à court, moyen et long terme…?? 

Il n’est plus possible de faire confiance à la définition d’un nom commun dédié à un aliment.

C’est terrible et il faut absolument l’admettre. Nous n’achetons plus ce que nous pensons ingurgiter et rien n’est fait dans la grande distribution et la diffusion de grands groupes créant des épiceries bio à tour de bras et dans le monde entier afin de dissiper l’opacité bien au contraire.

Bien que cela soit terrible, rien de nouveau ou d’extraordinaire à moins de ne pas vouloir le voire, de s’en préoccuper.

BÊEEEEEEEEE

ALORS QUOI?

HEUREUSEMENT LA SOLUTION EXISTE

ENCORE AUJOURD’HUI

C’EST PRÉCIEUX ET GRATUIT! 

1.

COMMUNAUTÉ LOCALE & EXTRA MUROS

Ce n’est pas compliqué car nous ne sommes pas seuls. Je ne parle pas seulement des paysans, des producteurs, des épiceries locales occupant des familles, des villages entier mais aussi de la population constituée d’académiciens, d’artistes, d’artisans, de gens comme vous et moi et qui ont acquis sur le temps une expérience et un savoir de qualité. Il y a d’excellentes (re)sources autours de chacune et de chacun. Mettez-vous en contact!

Cela demande un peu de temps et quoiqu’on en pense un peu de courage car il faudra poser des questions et écouter des avis différents et parfois contradictoires voire dérangeant et c’est pour le mieux. Avec le temps et l’expérience  non seulement les réponses viendront mais en plus une clarté bénéfique à un cheminement dynamique verra le jour à travers ces journées où manger est un geste tant répétés.

2.

PERCEPTION & BON CHOIX

Les produits bien sûr, il en existe autours et de part le monde. Excellents et de qualité supérieure. Néanmoins ils ne se trouvent généralement pas (à quelques rares exceptions) ni en grandes surface ni dans les chaînes bio qui s’établissent sur tout le territoire et hors frontières. Cela demande d’évoluer hors des sentiers battus, d’user et d’abuser de notre curiosité et de notre bon sens naturels qui attendent d’être accueillis afin de vagabonder, d’observer et d’induire le bon choix.

Pourquoi cela ne se trouverait-il pas sous nos grandes enseignes? La réponse est simple:

  • La qualité demande du temps et de l’argent et dès qu’un quota est dédié à nourrir des grands groupes…la qualité baisse pour réponde aux marges du marché. Et avec la quantité, l’attention se dilue au profit de la quantité, de la rapidité d’exécution et tout au long de la chaîne
  • Ils ne sont pas là pour agir sur bien être de la population mais travaille dur afin de nous le faire croire.

3.

CONFIANCE & RELATION

Courage, allez-y, posez des questions, testez et prenez le temps de bien ressentir les différences autant dans le goût que sur vous (physiquement et énergiquement). Posez des question et observer l’attention qui vous est offerte, prenez note des réponses et mettez-les en doute. Vos sens sont de fabuleux filtres et il faut tout d’abord se faire confiance. Et grâce au temps elle se diffusera plus largement et autours de vous, de votre entourage et de votre épicerie favorite 🙂

La confiance n’est, humainement, pas naturelle. Elle demande de la pratique et beaucoup de pratiques diverse. Heureusement tout est bon et à tous niveau pour se faire. L’alimentation offre un terrain de jeux extraordinaire. Quotidiennement et plusieurs fois apr jour il nous est possible de la tester et de recommencer. 

Et qui parle de confiance parle de relation, d’une mise en avant, d’un aller vers.

Alors plongeons!

ARRÊT SUR IMAGE!

Respiration

H E L L A S  M A  B E L L E  H E L L A S 

Revenons à nos moutons 

PRIMO ET NO LASTO

LA FETA NE PEUT ÊTRE APPELÉE FETA

QUE SI ELLE PROVIENT DE GRÈCE.

EXIT la feta allemande, danoise, suisse et va savoir d’où!

…les seuls fromages qui ont droit à l’appellation feta sont ceux produits en Grèce, […] le lait servant à l’élaboration de la feta doit provenir de brebis et chèvres de races locales élevées traditionnellement et dont l’alimentation doit se fonder impérativement sur la flore présente dans les aires de pâturage des régions éligibles. »

Les détails comptent et permettent de soutenir celles et ceux qui méritent d’être soutenu grâce au savoir faire et au respect des règles mises en place afin de protéger des familles qui travaillent durs et magnifiquement pour toutes et tous autours de la planète.

Élégance et exception!

                               Magnifique contenant et non une grossière bassine en plastique.                         
Taille XXL, 3,7kg dans sa saumure. Un conditionnement qui garde le fromage frais, tendre et vivant.

Sinon sous vide et dans un bel emballage de 200gr

Je résume:

  1. Une Feta bio (plus de pléonasme en disant Feta grecque – ahaha)
  2. Une Feta AOP du nord de la Grèce (ma région privilégiée)
  3. Une Feta 50% chèvre 50% brebis ou 100% chèvre (200gr uniquement)
  4. Une Feta moins riche en matière grasse (permettant de réduire les calories si besoin est)
  5. Une Feta plus riche en protéine (pour les enfants, les personnes âgées ou sportifs en quête de surplus protéiniques)
  6. Une Feta moins calorique (selon nos observation 20 à 30 kcal de moins par 100gr)
  7. Une durée de conservation de 10 à 12 mois (selon l’emballage).

En 2 mots et pour 100g:

  • 233 kcal 
  • 16,2 matière grasse 
  • 21,8 protéine 
  • 2,5 sel

Voilà Voilà…vous en saurez plus alors que le produit sera présenté sur le site d’ici septembre.

Toutefois, elle est là et bien là!

OÙ?

Marché Genève:

  • Mardi à Vandoeuvres,
  • Mercredi et samedi à Carouge 

Marché Vaud:

  • vendredi à Rolle.

Je vous invite à me poser toutes les questions qui vous interrogent concernant le choix de nos produits à travers le site ou via GAMADIAME FB

 Καλή όρεξη

Publié le

Thé, Il y a excitation puis l’accalmie arrive

Thé

Il y a excitation puis l’accalmie arrive

EPISODE I

En introduction, une petite précision:

La toute première chose qu’il m’importe de dire c’est:

  •  Caféine = Théine

-> Oui, même molécule

  • Café = Thé

NON!

Pouquoi?

Hormis la plante, le goût et la couleur il est question de réactions et de composants.

Il se trouve, effectivement, dans le thé un acide aminé dénommé la théanine qui réduit le stress général (mental, physique) et relaxe grâce à son activité sur le cerveau.

Cette composante associé au fait que le corps absorbe moins rapidement la théine que la caféine et que la concentration de molécule dans le café est plus élevée que dans le thé pour la même quantité à boire rend le thé moins « abrasif ».

En 2 mots: le café excite VS le thé stimule.

 « POP »

le ristretto te fait devenir le grimpeur exceptionnelle du Mont de Ventoux

…et ta tasse de thé vert d’en apprécier la vue une fois arrivé!

Une sélection de paysages divers, naturels et resplendissants

Il est bon de se rappeler qu’une théière n’est pas faite pour ajouter des sachets. Oui oui,…c’est pas pratique..mais voilà nous parlons bien là d’une plante qui s’inscrit dans la pharmacopée traditionnelle de la médecine chinoise et le sachet n’y a pas sa place.

Cet aparté afin de mettre en lumière que la théine est libérée beaucoup moins rapidement dans une infusion alors qu’elle est composée de feuilles entières et non de restes coupés, émiettés.

!! Le thé infusé brièvement et d’autant plus s’il est noir/rouge libère une quantité de théine plus importante que le thé vert!!

..et un thé plus il infuse plus il contient de la théine

tout en étant moins excitant..

?!?

Continuer la lecture de Thé, Il y a excitation puis l’accalmie arrive

Publié le

Thé ver(s)t le tout et le n’importe quoi

Je suis une sorte de généraliste du quotidien qui travaille dans un laboratoire à ciel ouvert et qui, grâce à l’huile, au vinaigre et au thé trouve la manière de dénouer quelques fils tout en offrant un travelling sur une colline que l’on pensait noyée sous le fog. En réalité, elle cache des trésors inconnus, méconnus voire que l’on croyait perdus.


Une belle ambiance sonore et surtout un titre qui colle juste comme il faut

Thé ver(s)t le tout et le n’importe quoi

 

Il y a ça, appelé

THÉ VERT

Poussière rouge devenue miracle par enchantement,ah?

Il y a ça, appelé

THÉ VERT

Si la question est d’en tirer des bénéfices pour sa santé, il n’y a pas de miracle! Cela se voit, se (re)sent

…et c’est le début du bien être, du rem(aide)!

Le mensonge lié au sachet de thé vert est un exemple parmi tant d’autres qui peuvent être plus subtils et qui reste, quoiqu’il en soit, intolérables.

Dans cet autre exemple je ne met pas en doute le produit à proprement parlé mais de ce qu’implique d’exposer un produit, cette image, ce prix dans la tête d’un consommateur recherchant un thé vert pour ces vertu? Labellisé Bio,  un thé vert en provenance d’Inde vendu à 2.15 CHF les 20 sachets comme ICI …Je me pose tout simplement des questions

Est-il imaginable de trouver, à ce prix une quelconque qualité pouvant agir sur le formidable système que notre corps possède pour répondre aux méfaits de certaines maladies? Vraiment? Et si tel devait être le cas, est-ce-que ce sont vraiment les bourgeons et les deux dernières feuilles du théier, les meilleures, qui le compose?

Si un de ces sachets contient un seul micron d’enzyme bénéfique susceptible de mener la guerre contre l’obésité, les effets liés à l’âge, les douleurs articulaires, tout en caressant les artères dans le sens du poil et cerise sur le gâteau, rivaliser avec le cancer…je dirai « trop fort »!

À ce prix faudrait être fou de ne pas se l’injecter tout de suite. Faut être stupide de mourrir et de souffrir alors que..hein…;-( …. juste là à portée de main.

Je reprends, 2.15 CHF les 20 sachets cela fait o.11 centimes le sachet – j’arrondi – pour:

  1. Cultiver le-les champs, avoir les machines-utiliser-entretenir, payer et injecter les insecticides-pesticides et autres même si bio implique des quotas plus limités et qui plus est se devant d’être entretenu précautionneusement afin qu’il ne soit pas avalé par les maladies et parasites,
  2. Rémunérer les travailleurs dignement et toute l’équipe susceptible d’organiser le processus de A à Z d’un point de vue administratif, logistique, et tutti quanti.
  3. La récolte, l’élaboration, le stockage, le conditionnement, le transport, les taxes, le re-stockage, la distribution, la mise en place, la vente, les promotions, les pertes.

M I R A C L E!…à o,11 cts le sachet PRIX DE VENTE – Tu as raison je ne connais pas la marge appliquée. Je me tais donc!

T’enlèves donc la marge – oh oh – c’est du euh…gratuit? Gag!

Continuer la lecture de Thé ver(s)t le tout et le n’importe quoi

Publié le

Intox ou détox?

Aujourd’hui je me sens nomade

Il y a de la nature en nous! tout bouge tout change ne pas s’endormir et évoluer toujours tout le temps


Intox ou détox,

entre les 2 mon coeur balance

PARTIE I

 

  1. intoxination 
  2. intoxication,
  3. détoxication

Make sens?

INTOXINATION

Une intoxination est donc liée aux toxines. Toxines que le corps produit naturellement et qui, à la base, ne posent aucun problème à moins que…..

Ces déchets résultant de la vie, de nos activités (respirer, boire, manger, …)  s’éliminent en étant expédiés vers la sortie, à l’extérieur du corps.

Et c’est alors que le corps ne peut plus les éliminer que le danger survient car ne sachant qu’en faire il va tout simplement les stocker n’importe où dans l’organisme. Graisse, artères, articulations, colon, peau, poumons, os…tout est bon tant qu’il peut continuer sa tâche. 

Initialement pas prévu, ce stockage va ralentir le fonctionnement de la précieuse machine. Et le résultat ira de certains inconforts, à des malaises, des allergies et pire encore.

L’élimination de ces toxines se fait grâce aux émonctoires:

Les 5 principales (en médecine occidentale et chinoise):

  • Les poumons,
  • Les reins,
  • la peau (le 3ème rein)
  • Le foie
  • les intestins

Les 4 secondaires (en médecine chinoise seulement):

  • Les glandes salivaires
  • L’utérus
  • Les glandes lacrymales
  • Les amygdales

Exemple d’élimination

  • Les reins = l’urine ->
  • les intestins = les selles ->
  • la peau = la transpiration ->
  • les poumons = le gaz carbonique et le mucus ->
  • le foie = destruction et conversion de certaines toxines. 

WARNING!!!

Aucune séparation n’est à imaginer entre la gauche et la droite, le haut et le bas, le cerveau et l’intestin. Tout fonctionne main dans la main.

Un dérèglement? C’est l’entité qui est mise en cause; plus la fragilité de l’organisme sera présente plus les répercussions se feront ressentir.

C’est pourquoi le stress ou le manque de sommeil, un trop plein de suppléments variés, de médicaments, de nourritures bonnes ou pire mauvaises influeront sur la qualité du travail qu’aura le corps à fournir pour nous tenir en forme, nous garder en vie coûte que coûte.


Chacun à sa place et la place au milieu du village. Le maître mot? D I V E R S I T É & M A G I E

Il y a de la vie cutanée:

  • Pollution provenant des produits cosmétiques, maquillages, entretien du corps,
    dentifrices et autres gâteries 

Et alors que la transpiration régule la température il est aussi question d’évacuation. Et cette évacuation par l’association de ces produits de « beauté » est empêchée.  Du coup, cela se loge va savoir où et c’est pas bon…oooooh non pas bon du tout!

Il y a de la vie digestive:

  • Microonde, ciao …BEN OUAI!
  • Aliments causant putréfactions et fermentations, fritures et BBQ….
  • Nourriture excessive, sodas, sucreries, alcool, …oui oui vous connaissez la suite 🙂
  • Excès de sel et usage de sel raffiné,
  • Les additifs alimentaires (beurk),
  • Les liquides en bouteille plastique, les eaux trop calcaire,
  • Les engrais et toute la chimie dans nos champs non bio, non biodynamique,..
  • Les hormones et médicaments présents dans les viandes, le lait, le fromage, les oeufs, les crevettes….

ET BIEN SUR les médicaments, les vaccins,…ET CEREALS OGM!!! 

Qui peut nous dire droit dans les yeux les conséquences des OGM déjà disséminés tout autours de la planète et surtout pourquoi. Et que l’on ne me dise pas la faim dans le monde…alors qu’il suffirait de cesser les guerres, de cesser d’appauvrir d’un côté pour gaver de l’autre.

Alors qui et pourquoi?

Il y a de la vie respiratoire:

  • Pollution de l’air, fumée des usines visibles ou non, 
  • La pollution liée au lieu de travail et de vie comme air conditionné, mauvaise aération, bruits infimes ou fort persistant et au fil du temps,
  • La fumée, les parfums, les cigares, les ça puire..
  • Peintures industrielles, solvants, produits de ménage, revêtement, meubles…
  • Gaz d’échappements, les avions? Mais bien sûr et à des prix défiant toute concurrence.

Ben mon gaillard tu as du boulot sur la planche

  

Trop c’est trop

Le trop de tout est un empoisonnement pour le corps, pour la circulation… c’est le pont du mont-blanc à 7h30 du mat…Du coup certaines réponses peuvent être associées à des résultats pénibles comme l’obésité, les arthrites, les fatigues chroniques, des douleurs inexpliquées et des inflammations à la pelle.

LE NÉGATIF:

C’est tout simplement notre comportement et notre insouciance à ne pas vouloir freiner la consommation à tout prix. A courir après des solutions miracles et à ne pas privilégier la manière dont nous vivons en ne prêtant pas attention aux besoins vitaux de notre organisme dans sa routine: respirer, manger, dormir…pour commencer.

LE POSITIF:

Tout dépend de nous! 🙂

Nous sommes notre propre chef, nous pouvons à tout moment nous perfectionner en devenant les artisans de notre propre vie. Le must? C’est GRATUIT!

Pourquoi ne pas commencer dès à présent en mangeant mieux et moins (même prix!), en bougeant un minimum, en buvant de la bonne eau et en mangeant ce que la nature nous donne au moment où elle le donne?

…deuxième coups de coeur!


PARTIE II – Intoxication 

…À suivre!

Publié le

Le bon sens

🙂 


Quand l’intelligence artificielle,

valorisera la PHILOSOPHIE

je serai le premier à dire oui

au capitalisme


Avoir l’envie d’essayer autre chose!

Oui voire ailleurs, voire l’ailleurs et faire de sa vie une encyclopédie de solutions.

Calmer  le jeux,

me calmer, respirer, il n’ y a pas de miracle extérieur.

Le « hors de moi » n’existe pas!..sinon quand la colère m’emporte

Où?

Intérieur? Extérieur?

Rien, il n’y a rien sans que cela ne passe « à travers moi »

Pas besoin de chercher midi à quatorze heure

Ce miracle à un nom et une beauté céleste

lestée à la terre:

 

Le bon sens!

 
 
 

 

Prendre le temps de se poser les bonnes questions

Prendre le temps de comprendre nos colères

Prendre le temps d’analyser ce qui nous encens

Prendre le temps et y trouver les solutions

Les solutions qui nous calment, qui nous allègent

…et s’envoler léger, libre et généreux

 

Publié le

Sardine c’est IN!

J’aime partager une pièce visitée durant la semaine


Sardine c’est IN!

Ses qualités nutritionnelles ont de quoi le propulser en tête de liste gourmande et diététique.

I. La première qualité et qui est de taille, tient à sa …taille 😇

Ce petit poisson se trouve au début de la chaîne alimentaire. De fait, son régime est constitué de petits plancton  contrairement à ses compagnons de plus grandes tailles qui parfois l’avaleront pour le meilleur et pour le pire de nutriments moins sympathiques et dangereux pour la santé comme des métaux lourds (le mercure entre autres).

Vous avez dit sushi ou soucis?!? 

Continuer la lecture de Sardine c’est IN!

Publié le

Le monde c’est toi!

Pourquoi ne pas croire en Elles?

Mots — Maux?

Du coup il est bon de trouver des astuces, des outils au quotidien mettant un frein à une logique toute humaine de se lancer dans les « mots »….que nous répétons sans y prendre garde et qui induisent des états, des pensées bien différentes de ce que l’ont pourrait imaginer. Des maux qui pourraient bien faire plus de mal que de bien.

Qu’est-ce-qui serait plus local que ma propre pensée, mon propre corps?

C’est pourquoi j’ai décidé que:

Mon Local à moi serait le Monde!

 

Qu’est-ce-qui me prend de raconter tout ça?

Tout simplement parce que je me demande comment un mot aussi anodin que le mot local qui me fait porter mon béret promenant ma baguette tout en chevauchant mon accent vaudois accompagné de mes préférées sur les fribourgeois….aiieeee! pourrait agir en ma défaveur?

Pourquoi cet engouement pour le local qui est tout simplement ancré dans nos valeurs, notre humanité qui se résume tout naturellement à se fier, à se confier à ses proches, son entourage prend un étendard aussi barbare à force de répétitions, à force d’être utilisé à toutes les sauces, sans attention et le pire sans avoir une identité clairement dirigée vers l’altruisme et en un mot la santé de et pour chacun de nous?

Serait-ce parce que justement l’environnement actuel vient à fermer nos frontières? A rejeter l’Autre? A bâtir des murs plus qu’à les détruire et étonnamment après sa chute?

Tu vas me dire que c’est la même réflexion alors que je lis sur une étiquette apposée pour m’informer sérieusement… vegan sur un vinaigre de pomme? Pffff……

L O C A L = B O C A L

Et Ron et Rond Petit Patapon…je tourne en rond – BASTA!

Achetons chez nos épiciers, nos paysans et cessons d’être des vaches à lait – MEUUUUUUH Purée nos parents nous ont éduqué et cela à suffit. Qui d’autres encore auraient ils le devoir et le besoin de m’indiquer que faire et comment? Les grandes surfaces? Les agences de marketing?

G A G!

Alors oui mon local c’est le monde et bien sûr et tout naturellement c’est vers lui, mon propre monde, que je me porte, que je m’élance!

T’as vu quelqu’un faire autrement sinon un Saint(e)?

Continuer la lecture de Le monde c’est toi!

Publié le

Tout va trop vite, me suis-je oublié en route?

Tout va trop vite!
Nous allons trop vite, notre cerveau surtout et à force nous distinguons de moins en moins les détails.

Et parfois ces petits rien, ces infimes changement parlent de nous-même, de « Moi » et de ma propre vie. D’une vie qui restera et quoiqu’il arrive ou que nous décidions, limitée à un temps ingérable.

Nous courrons au plus pressé, imaginant le plus souvent, que c’est important. Un port en …où déjà?

Tant – Temps?

Tout va trop vite, me suis-je oublié en route?

 

Et par une logique toute humaine ce qui est dit, prend une forme, se concrétise devient par magie, réel, palpable. Les mots sont notre réalité, notre mémoire, nos vécus. L’histoire du monde devient intime.

Ne sommes nous pas au-delà des MOTS, n’avons-nous pas bien au-delà des LETTRES, par-dessus le PAPIER quelque chose en nous qui de l’ARBRE deviendrait une place, d’une phrase se transformerait en une peinture sacrée, une illustration magique, un monde puéril et enivrant?

 « Ce n’est QUE ma Vie »

!!!

Jouer et grimper!
Afin que ce qui nous habite
devienne non une prison
mais un jeux d’enfant 

Et si nous allions demander à Platon

Publié le

Le thé devient un remède s’il est sain avant l’infusion


Le thé devient un remède s’il est sain avant l’infusion

…Sinon cela resterait une boisson quelconque qui n’aurait aucun effet « positif ». Nous ne parlerons donc pas de cette situation mais bien de celle-ci:

Ce printemps sera sien

Il est question de thés prestigieux provenant des hautes montagnes de Taiwan que nous introduisons depuis moins d’un an à Genève. Et suite à vos retours engageants, à vos besoins et questionnements nous avons mis en marche un souhait de vous concocter une boisson réconfortante, saine, fraîche et surprenante. 

Il faut tout d’abords savoir que les thés (de qualité) sont à percevoir sous l’angle d’une médecine naturelle. D’une plante qui aide à guérir et sous diverses manières. Le thé fait partie intégrante de la pharmacopée en médecine traditionnelle chinoise. Trop souvent omis cela laisse la porte grande ouverte à dénaturer ce breuvage des dieux en une boisson bonbon, un liquide sans grand intérêt où l’ajout de multitudes d’ingrédients (qui peuvent par ailleurs être, eux-même et en plus, de mauvaises qualités) est presque indispensable…. 


Il est question d’être mieux, d’être plus soit pour être plus à même de s’ouvrir au monde et non de vivre plus vieux… même si cela pourrait en être une des conséquences. C’est de cela qu’il est aussi question alors qu’un thé est bu.

Pourrait-on dire que les vertus du thé tenteraient de nous faire vivre jeune plus longtemps? 🙇 

Continuer la lecture de Le thé devient un remède s’il est sain avant l’infusion

Publié le

Végétarien ce n’est pas qu’une question de goûts et de couleurs quoique…

 

 Goldmund — Sometimes — Un album que j’apprécie

VÉGÉTARIEN CE N’EST PAS QU’UNE QUESTION DE GOÛT ET DE COULEUR QUOIQUE…

 

Suite à mes nombreux voyages en Asie j’ai appris une chose qui aujourd’hui est une évidence. Une cuisine qui n’est pas basée sur une culture où la viande est la seule valeur “du bien manger”…fait vivre mieux, il fait bon y vivre…

Bien sûr nous avons la diète méditerranéenne. Cependant je me demande si ce n’est pas lié au SOLEIL, à la MER plus qu’au manger?

Je me dis oui bien manger biens sûr mais le reste, et le reste est peut-être pas le bon terme…

Si bien manger s’associe au stress, à la vie sans rythme, à une vie où le respirer, le prendre le temps et où le coeur ne part pas en FÊTE est-ce-que la diète méditerranéenne serait si efficace?

A méditer 😇

Et je souris encore…ironiquement… de ces topics et autres débats qui idéalisent ces “endroits” où l’on vit plus longtemps..la diète méditerranéenne..

Valoriser une diète alors que par chez-nous c’est la nourriture plastique et les chaînes de junkfood ? Pourquoi ne pas commencer par vivre autrement, par ne pas tomber dans les pièges d’une vie à sens unique?

Je sais, je sais…nous savons tous!

  • Les soucis,
  • le stress,
  • la course,
  • le peu de sommeil,
  • l’alcool,
  • le tabac,
  • le trop de
  • le pas assez de…

Et toutes les routes qui y mènent — nos A R T È R E S, A R T I C U L A T I O N S
infectés, enflammés, en douleurs, non? 

 

Continuer la lecture de Végétarien ce n’est pas qu’une question de goûts et de couleurs quoique…