Verra bien qui vivra

Verra bien qui vivra

Il est question ici de futur.
De notre futur et de ce que je souhaiterai vous offrir dans un très proche avenir en terme d’alimentation où le bon manger (bien plus qu’une simple question de plaisir) parle de notre humanitl, de notre époque et de nos sociétés. D’un mangé où l’attention à la santé, l’écologie et l’être enrichissent l’offre. Alors que j’écris ces mots nous sommes au mois d’avril 2018….Le printemps s’installe et je suis à peine de retours de ma dernière visite à Taiwan. Un souhait planifié afin de nourrir cette relation particulière et inspirante que j’ai avec l’Ile depuis 2007. Un programme organisé afin de revoir nos producteurs et nos partenaires et qui en 2 semaines m’aura fait traversé le pays du nord au sud à la vitesse grand V.
Et puis plus personnellement, il m’importait d’offrir mes bon voeux à un Temple spécifique avec lequel j’ai une histoire intime et qui célébrera, cet automne, un anniversaire important. Nous en reparlerons, c’est sur le feux 🙂
À présent il ne reste plus qu’à…à trouver les solutions financières afin que cette alternative au bon coeur et à la fraîcheur que nous servons puisse vous surprendre et être d’utilité citoyenne et sans aucune autre prétention que celle de vous servir humblement. C’est le cas aujourd’hui grâce aux marchés traditionnels à Genève et je vous en suis très reconnaissant car sans votre présence et votre curiosité cette aventure qui porte le nom de « Gamadiame » ne serait qu’une coquille vide.
Merci!
Andrea

Voici les 6 résultats

Voici les 6 résultats