Publié le

Le monde c’est toi!

Pourquoi ne pas croire en Elles?

Mots — Maux?

Du coup il est bon de trouver des astuces, des outils au quotidien mettant un frein à une logique toute humaine de se lancer dans les « mots »….que nous répétons sans y prendre garde et qui induisent des états, des pensées bien différentes de ce que l’ont pourrait imaginer. Des maux qui pourraient bien faire plus de mal que de bien.

Qu’est-ce-qui serait plus local que ma propre pensée, mon propre corps?

C’est pourquoi j’ai décidé que:

Mon Local à moi serait le Monde!

 

Qu’est-ce-qui me prend de raconter tout ça?

Tout simplement parce que je me demande comment un mot aussi anodin que le mot local qui me fait porter mon béret promenant ma baguette tout en chevauchant mon accent vaudois accompagné de mes préférées sur les fribourgeois….aiieeee! pourrait agir en ma défaveur?

Pourquoi cet engouement pour le local qui est tout simplement ancré dans nos valeurs, notre humanité qui se résume tout naturellement à se fier, à se confier à ses proches, son entourage prend un étendard aussi barbare à force de répétitions, à force d’être utilisé à toutes les sauces, sans attention et le pire sans avoir une identité clairement dirigée vers l’altruisme et en un mot la santé de et pour chacun de nous?

Serait-ce parce que justement l’environnement actuel vient à fermer nos frontières? A rejeter l’Autre? A bâtir des murs plus qu’à les détruire et étonnamment après sa chute?

Tu vas me dire que c’est la même réflexion alors que je lis sur une étiquette apposée pour m’informer sérieusement… vegan sur un vinaigre de pomme? Pffff……

L O C A L = B O C A L

Et Ron et Rond Petit Patapon…je tourne en rond – BASTA!

Achetons chez nos épiciers, nos paysans et cessons d’être des vaches à lait – MEUUUUUUH Purée nos parents nous ont éduqué et cela à suffit. Qui d’autres encore auraient ils le devoir et le besoin de m’indiquer que faire et comment? Les grandes surfaces? Les agences de marketing?

G A G!

Alors oui mon local c’est le monde et bien sûr et tout naturellement c’est vers lui, mon propre monde, que je me porte, que je m’élance!

T’as vu quelqu’un faire autrement sinon un Saint(e)?

Il est est question des sens, il est question du bon sens. 

  • La vision,
  • l’odorat,
  • le goût,
  • le toucher,
  • l’écoute

c’est t’y pas beau? Des outils merveilleux, des réponses incontestables qui pourraient par exemple te dire 

ça te dirait de manger tous les jours des Rösti? 

NON! Mais mordre la vie à pleine dent, oui!

Miam bien sûr, il y a eu du local grâce aux légumes, de l’européen bio et biodynamique grâce aux condiments comme l’huile ou le vinaigre, de l’asiatique grâce à la farine de riz, aux champignons séchés (quelle ingéniosité!) et le piment

J’ai voyagé sans bouger et j’ai pris le temps de m’assoir afin de partager un instant avec mes proches

GRÂCE À L’AUTRE, GRÂCE À SA PRÉSENCE

J’AI EU L’ENVIE ET SURTOUT J’AI EU LA POSSIBILITÉ DE PARTAGER AFIN DE RÉSONNER AU MONDE

DE RAISONNER? DE RÉ-SONNER?

…RESTER EN VIE! Vibrer😘Grâce à son entourage, ses proches, la proximité, les potes

c’est

local

c’est

P U R E  C R Y S T A L 

Le pire étant d’imaginer que l’AUTRE n’existe pas 

Que l’EXTRAORDINAIRE est impossible

Que tout est CONNU

QUE l’INCONNU fait peur, fait mal, blesse


Merci à l’Autre d’exister,
Merci à toutes celles et ceux qui m’ouvrent les yeux

Me permettent de croire que l’AILLEURS est bien là

Tout près de moi, en moi et que ce moi  c’est

le MONDE!


Brisons ces outils qui nous rapetissent..et bon appétit!

Des nouilles de riz, du tofu séché et des shitakes juste incroyables et pour tout condiment des herbes médicinales chinoises- WOUHA!!
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *