Publié le

Thé ver(s)t le tout et le n’importe quoi

Je suis une sorte de généraliste du quotidien qui travaille dans un laboratoire à ciel ouvert et qui, grâce à l’huile, au vinaigre et au thé trouve la manière de dénouer quelques fils tout en offrant un travelling sur une colline que l’on pensait noyée sous le fog. En réalité, elle cache des trésors inconnus, méconnus voire que l’on croyait perdus.


Une belle ambiance sonore et surtout un titre qui colle juste comme il faut

Thé ver(s)t le tout et le n’importe quoi

 

Il y a ça, appelé

THÉ VERT

Poussière rouge devenue miracle par enchantement,ah?

Il y a ça, appelé

THÉ VERT

Si la question est d’en tirer des bénéfices pour sa santé, il n’y a pas de miracle! Cela se voit, se (re)sent

…et c’est le début du bien être, du rem(aide)!

Le mensonge lié au sachet de thé vert est un exemple parmi tant d’autres qui peuvent être plus subtils et qui reste, quoiqu’il en soit, intolérables.

Dans cet autre exemple je ne met pas en doute le produit à proprement parlé mais de ce qu’implique d’exposer un produit, cette image, ce prix dans la tête d’un consommateur recherchant un thé vert pour ces vertu? Labellisé Bio,  un thé vert en provenance d’Inde vendu à 2.15 CHF les 20 sachets comme ICI …Je me pose tout simplement des questions

Est-il imaginable de trouver, à ce prix une quelconque qualité pouvant agir sur le formidable système que notre corps possède pour répondre aux méfaits de certaines maladies? Vraiment? Et si tel devait être le cas, est-ce-que ce sont vraiment les bourgeons et les deux dernières feuilles du théier, les meilleures, qui le compose?

Si un de ces sachets contient un seul micron d’enzyme bénéfique susceptible de mener la guerre contre l’obésité, les effets liés à l’âge, les douleurs articulaires, tout en caressant les artères dans le sens du poil et cerise sur le gâteau, rivaliser avec le cancer…je dirai « trop fort »!

À ce prix faudrait être fou de ne pas se l’injecter tout de suite. Faut être stupide de mourrir et de souffrir alors que..hein…;-( …. juste là à portée de main.

Je reprends, 2.15 CHF les 20 sachets cela fait o.11 centimes le sachet – j’arrondi – pour:

  1. Cultiver le-les champs, avoir les machines-utiliser-entretenir, payer et injecter les insecticides-pesticides et autres même si bio implique des quotas plus limités et qui plus est se devant d’être entretenu précautionneusement afin qu’il ne soit pas avalé par les maladies et parasites,
  2. Rémunérer les travailleurs dignement et toute l’équipe susceptible d’organiser le processus de A à Z d’un point de vue administratif, logistique, et tutti quanti.
  3. La récolte, l’élaboration, le stockage, le conditionnement, le transport, les taxes, le re-stockage, la distribution, la mise en place, la vente, les promotions, les pertes.

M I R A C L E!…à o,11 cts le sachet PRIX DE VENTE – Tu as raison je ne connais pas la marge appliquée. Je me tais donc!

T’enlèves donc la marge – oh oh – c’est du euh…gratuit? Gag!

❀ ❀ ❀

…What makes you happy?…

Cette question simpleme et sincère d’une légende de la grimpe lors d’un reportage et qui  nous a quitté avril 2017 me touche alors que j’écris ce billet. 

Une simple question et je vais y répondre:

Vibrer pour ce qui EST et non ce qui PARAÎT être!

❀ ❀ ❀ 

Un thé blanc sauvage exceptionnel mis sous-vide dans un sachet de 15gr afin d’en faire profiter au plus grand nombre ^^

Je n’ai pas la prétention de me comparer avec ce grimpeur exceptionnel surnommé à tort ou à raison «la machine suisse ».

Cependant ce besoin de vivre dans un rapport intime avec une réalité m’importe afin d’abolir l’imaginaire et l’opacité qui ne sont productifs que dans les domaines artistiques, la vie intime, le chez soit, en famille mais pas alors qu’il est question d’établir des repaires communs, des lumières qui dans le noir vous montre le chemin, la voie à suivre alors que l’objectif est de trouver des solutions à des problèmes. De trouver des astuces même minimes pour aller vers le mieux. Il est question de santé, de palier au stress, aux médicaments, à la fatigue, à la mal bouffe. Il s’agit d’apprécier, de ressentir la vie, de se réjouir et de partager des moments faisant oublier la lourdeur, pour un instant, du cadre professionnel, stressant, éreintant, demandant et omniprésent. C’est à quoi sert la bonne alimentation, cette nourriture saine et qui enfin de compte représente le plus basique de nos besoins, vivre.

Bien trop d’impostures liées à l’alimentation trônent et sans aucune remise en question en plein milieu du village. Ici le thé, là les compléments, là le poisson puis la viande, le lait, les jus de fruits, de légumes et j’en passe – Une vraie infection tu trouves pas?


C’est en pensant aux exploits, ou plus exactement à la qualité d’un exploit « sportif » (je parle d’un sport exercé noblement), que je trouve simplement ce que je tente d’exprimer:


Une victoire est une victoire et une défaite une défaite

Point final!

« Je suis le meilleur, je suis bon.. »

ah ouai?

Prouves-le!

Ah si seulement cela pouvait être aussi simple en faisant ses courses plusieurs fois par semaine.

Du coup je profite de partager mon questionnement, mes préoccupations justifiées grâce au sujet que je connais bien et qui est de valoriser les producteurs dignes de ce nom et qui rendent la terre meilleur et nous offrant des produits du tonnerre de Zeus comme le thé de haute montagne, l’huile d’olive biologique, du vinaigre biodynamique doux comme les cheveux d’un enfant afin de proposer une alternative évolutive, saine et respectueuse de la vie. De simplifier un rapport devenu extrêmement complexe et qui mélange politique, lobbies pharmaceutique et agroalimentaire, enjeux planétaires et tout ça? …. dans une simple assiette dominicale, le plat du jour à la cantine, le petit déjeuné de nos marmailles…dans un épisode quotidien que nous avons à gérer, et pour les plus chanceux, plusieurs fois par jour durant toute notre vie.

Alors oui la santé via notre model nutritionnel? y’a’pas’doute! Car comme la goutte d’eau qui tombe incessamment sur la roche, la creuse petit à petit sans que le roc le plus dur puisse y résister. Il est question de répétition sur le long terme, il est question d’ingurgiter à chaque fois quelque chose qui nous fait du bien et non le contraire.

Du coup, manges une POMME qui éloigne….plus maintenant!

Et nous ne saurons pas avant des générations de bouffeurs de truc dans le genre ce que veut bien dire avaler, digérer et expulser un aliment qui ne pourrit pas, ne s’oxyde pas n’est plus un aliment digne de ce nom.

C’est vrai ça c’est con l’oxydation, quel est l’idiot qui a inventé un truc pareil?

Et pis tous ces organes à quoi bon hein?  

Cette POMME: 

l’horreur 

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

J’ajoute le lien en clair car il est top!

https://www.wired.com/story/genetically-modified-arctic-apple-targets-consumers-not-farmers/

$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Pensez-vous que le pêché originel parle

de l’homme, de la femme, des rapports sexuels,

des paroles données non tenues,

d’effractions ou du vole d’une certaine somme?

Non, il est question de nous démontrer

Attention

!!!DANGER!!!

Ne pas toucher à la vie de

 LA POMME!

Aie confiance je te dis, mais je te le dis tu ne risques rien, je te le dis vas-y à pleines dents ch’te dis…vas-y tu ne risques rien – mord je te te dis mord dans cette POMME..voilà c’est bien! …et paie maintenant non ton tribut à la Terre nourricière mais à moi à M O A!

N’avons-nous rien appris en manipulant l’atome pour le bien de tous? 🎃

[ne pas conclure de contrats associant de nouvelles technologies sans être sûr que le danger envers la population est nul pour aujourd’hui et demain. De le prouver noir sur blanc, chiffres et rapports en main, tout en stipulant clairement qu’aucun bénéfice n’en sera retiré sinon celui de rendre la vie meilleure, sereine et digne et pour toutes et tous sur cette planète]

Est-ce-vraiment trop demandé?

Tu n’es pas sûr? ————————->

NE FAIT RIEN! JE RÉPÈTE – NE FAIT RIEN SURTOUT RIEN!

Tu te bats pour ne plus avoir de plastique…c’est pas gagné et heureusement les scientifiques sont là!

UNE SOLUTION, SIMPLE, RAPIDE, EFFICACE ET SANS ÉQUIVOQUE 

Il est impossible de trouver un produit comme un thé d’exception en rayon d’une grande surface, d’une chaîne d’enseigne. Pourquoi? 

Tout simplement parce que la quantité est insuffisante, irrégulière pour ce glouton et pourquoi prestigieux et regorgeant de qualités?

Parce que si l’on veut boire un thé pour ses bienfaits il faut qu’il en ait les propriétés et pour les avoir de faire partie d’un jardin qui favorise la qualité et non la quantité et pour cela ne pas être situé à côté d’usines déversant des eaux juste en-dessous, de gares et autres activités humaines mêlant pollution de l’air, des eaux et des terres dont le théier va se nourrir à plein poumon. Oui oui même si les coûts, dans cette situation, sont plus avantageux..je sais..je sais…

Alors oui un thé bio selon le cahier des charges lié à l’exploitation c’est sympa mais ce qui m’intéresse c’est l’eau dont la plante ce nourrit par les racines et les feuilles.

LA QUALITÉ NE SE TROUVE PAS SOUS LE SABOT D’UN CHEVAL!

Et voilà qui, en soit, est une réponse, la réponse.

Merci pour votre lecture et à très bientôt pour la suite de nos aventures! 

Andrea


Petite pensée à Ueli Steck qui nous a quitté en 2017 et qui je ne sais pas pourquoi m’indique qu’il a sa place dans ce poste, mes pensées (??)

Sincérité, passion, qualité, courage…probablement et pour le moins!

 Une aventure, des images à couper le souffle / 4 fabuleux épisodes voués à l’impensable – Respect! Ici, pas de place pour le mensonge.


PROMIS JURÉ!

Je vous rédigerai une série de postes parlant de thé avec + de détails, + d’informations utiles afin que vous puissiez en savoir plus sur ce breuvage divin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *