Publié le

Végétarien ce n’est pas qu’une question de goûts et de couleurs quoique…

 

 Goldmund — Sometimes — Un album que j’apprécie

VÉGÉTARIEN CE N’EST PAS QU’UNE QUESTION DE GOÛT ET DE COULEUR QUOIQUE…

 

Suite à mes nombreux voyages en Asie j’ai appris une chose qui aujourd’hui est une évidence. Une cuisine qui n’est pas basée sur une culture où la viande est la seule valeur “du bien manger”…fait vivre mieux, il fait bon y vivre…

Bien sûr nous avons la diète méditerranéenne. Cependant je me demande si ce n’est pas lié au SOLEIL, à la MER plus qu’au manger?

Je me dis oui bien manger biens sûr mais le reste, et le reste est peut-être pas le bon terme…

Si bien manger s’associe au stress, à la vie sans rythme, à une vie où le respirer, le prendre le temps et où le coeur ne part pas en FÊTE est-ce-que la diète méditerranéenne serait si efficace?

A méditer 😇

Et je souris encore…ironiquement… de ces topics et autres débats qui idéalisent ces “endroits” où l’on vit plus longtemps..la diète méditerranéenne..

Valoriser une diète alors que par chez-nous c’est la nourriture plastique et les chaînes de junkfood ? Pourquoi ne pas commencer par vivre autrement, par ne pas tomber dans les pièges d’une vie à sens unique?

Je sais, je sais…nous savons tous!

  • Les soucis,
  • le stress,
  • la course,
  • le peu de sommeil,
  • l’alcool,
  • le tabac,
  • le trop de
  • le pas assez de…

Et toutes les routes qui y mènent — nos A R T È R E S, A R T I C U L A T I O N S
infectés, enflammés, en douleurs, non? 

 

Ensemble

nous formons la big picture,

E LA NAVE VA!


J’ai appris une chose…

Quand une cuisine n’est pas traditionnellement portée sur la viande à tout prix…la cuisine devient variée, sensible. Je dirai même qu’elle devient intelligente car en recherche de goûts divers, de couleurs et d’élégance. Un état que la surcharge, le trop plein de tout, empêche et que la satisfaction d’un ventre bien tendu ne représente pas une DÉTENTE appropriée au bien-être, au bien vivre….mais répond à un besoin, un manque, à une soumission. Admettons-le et la diète méditerranéenne sera la cerise sur la gatô!

Parfois c’est bien trop triste

  • c’est toujours la même nourriture,
  • la même cantine,
  • les mêmes chemins menant à la débâcle intestinale
  • pas l’envie de,
  • plus l’envie à 

Jusqu’à il y a peu je mangeais ce cochon qui se balance…puis j’en ai eu marre de satisfaire un besoin salivaire alors que ces êtres qui étaient vivant vivaient l’horreur JUSTE pour que les étales des supermarchés soient plein toujours plein avant de finir à la poubelle suite au trop plein.

B O U M

Tout d’un coup c’était stop, j’en pouvais plus de cette incohérence, de cette habitude qui aujourd’hui avec toute la diversité que nous avons devant nous se doivent de continuer avec mon plein consentement. Stop! le “Il m’en faut vite un bout”…un bout d’être vivant

B A S T A _F E R T I G  L O S !

Le régime méditerranéen hein? Pourquoi ne pas vivre simplement avec ce que l’on a et d’où l’on vient? Et tout simplement arrêter la viande même des côtes helléniques? 

Stopper les produits carnés libérera une énergie, redonnera des goûts que je n’avais pas imaginé au paravant. Mais je ne me définis pas comme végétarien mais végétaphile 😘

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *